ligne de commande avec Ntbackup dans Windows Serveur 2003

Ce forum donne des infos sur différents problèmes liés aux install, aux bug(s), aux logiciels, etc...
Avatar de l’utilisateur
claudius
Messages : 85
Enregistré le : Jeu 17 Nov 2011 21:55

ligne de commande avec Ntbackup dans Windows Serveur 2003

Messagepar claudius » Sam 7 Jan 2012 22:11

La commande ntbackup utilise la syntaxe suivante :

ntbackup backup [systemstate] « @Nom_fichier.bks » /J {« Nom_tâche »} [/P {« Nom_pool »}] [/G {« Nom_GUID »}] [/T { « Nom_bande »}] [/N {« Nom_média »}] [/F {« Nom_fichier »}] [/D {« Description_jeu »}] [/DS {« Nom_serveur »}] [/IS {« Nom_serveur »}] [/A] [/V:{yes | no}] [/R:{yes | no}] [/L:{f | s | n}] [/M {Type_sauvegarde}] [/RS:{yes | no}] [/HC:{on | off}] [/SNAP:{on | off}]


Paramètres Ntbackup
Commutateur : systemstate
Description : spécifie que vous souhaitez sauvegarder les données d'état du système. Lorsque vous sélectionnez cette option, le type de sauvegarde sera forcé sur Normal ou Copie.

Commutateur : @ Nom_fichier.bks
Description : spécifie le nom du fichier de sélection de sauvegarde (fichier .bks) à utiliser pour cette opération de sauvegarde. Le caractère arobase (@) doit se trouver devant le nom du fichier de sélection de sauvegarde. Un fichier de sélection de sauvegarde contient des informations sur les fichiers et dossiers sélectionnés pour la sauvegarde. Vous devez créer ce fichier à l'aide de la version GUI de Sauvegarde.

Commutateur : /J {« Nom_tâche »}
Description : spécifie le nom de tâche à utiliser dans le rapport de sauvegarde. Il décrit généralement les fichiers et dossiers que vous sauvegardez dans le cadre de l'opération de sauvegarde actuelle.

Commutateur : /P {« Nom_pool »}
Description : spécifie le pool de médias où vous souhaitez utiliser des médias. Il s'agit en général d'un sous-pool du pool de médias de sauvegarde, par exemple 4mm DDS. Si vous sélectionnez ce commutateur, vous ne pouvez pas utiliser les options de ligne de commandes /A, /G, /F ou /T.

Commutateur : /G {« Nom_GUID »}
Description : remplace ou ajoute sur cette bande. N'utilisez pas ce commutateur conjointement à /P.

Commutateur : /T {« Nom_bande »}
Description : remplace ou ajoute à cette bande. N'utilisez pas ce commutateur conjointement à /P.

Commutateur : /N {« Nom_média »}
Description : spécifie le nouveau nom de bande. N'utilisez pas /A avec ce commutateur.

Commutateur : /F {« Nom_fichier »}
Description : chemin d'accès de disque logique et nom de fichier. Vous ne devez pas utiliser les commutateurs suivants avec celui-ci.

Commutateur : /P /G /T

Commutateur : /D {« Description_jeu »}
Description : spécifie une étiquette pour chaque jeu de sauvegarde.

Commutateur : /DS {« Nom_serveur »}
Description : sauvegarde le fichier de service d'annuaire pour le serveur Microsoft Exchange spécifié.
Version Exchange : le commutateur /DS fonctionne uniquement avec Microsoft Exchange Server 5.5. Il ne fonctionne pas avec Microsoft Exchange 2000 Server ou Microsoft Exchange Server 2003.

Commutateur : /IS {« Nom_serveur »}
Description : sauvegarde le fichier de banque d'informations pour le serveur Microsoft Exchange spécifié.
Version Exchange : le commutateur /IS fonctionne uniquement avec Microsoft Exchange Server 5.5. Il ne fonctionne pas avec Microsoft Exchange 2000 Server ou Microsoft Exchange Server 2003.

Commutateur : /A
Description : exécute un ajout. Le commutateur /G ou /T doit être utilisé conjointement à ce commutateur. N'utilisez pas ce commutateur avec /P.

Commutateur : /V:{yes | no}
Description : vérifie les données une fois la sauvegarde terminée.

Commutateur : /R:{yes | no}
Description : Limite l'accès à cette bande au propriétaire ou aux membres du groupe d'administrateurs.

Commutateur : /L:{f | s | n}
Description : spécifie le type de fichier journal : f=complet, s=résumé, n=aucun (aucun fichier journal n'est créé).

Commutateur : /M {Type_sauvegarde}
Description : spécifie le type de sauvegarde. Il doit être l'une des options suivantes : normale, copie, différentielle, incrémentielle ou quotidienne.

Commutateur : /RS:{yes | no}
Description : sauvegarde les fichiers de données migrés situés dans le stockage étendu. Il n'est pas nécessaire d'utiliser l'option de ligne de commandes /RS pour sauvegarder la base de données Stockage amovible locale (contenant la Description distante : fichiers de l'espace réservé de stockage. Lorsque vous sauvegardez le dossier %Systemroot%, l'outil Sauvegarde inclut également automatiquement la base de données Stockage amovible.

Commutateur : /HC:{on | off}
Description : utilise la compression matérielle, le cas échéant, sur le lecteur de bande.

Commutateur : /SNAP:{on | off}
Description : spécifie si la sauvegarde doit utiliser un cliché instantané de volume.

Commutateur : /M {Type_sauvegarde}
Description : spécifie le type de sauvegarde. Il doit être l'une des options suivantes : normale, copie, différentielle, incrémentielle ou quotidienne.

Commutateur : /?
Description : affiche une aide à l'invite de commandes

Voici quelques exemples:

ntbackup backup \\iggy-multi\c$ /m normal /j « Tache 1¦ /p « Sauvegarde» /n « Sauvegarde ligne de commandes 1 » /d « Fonctionnalité ligne de commandes » /v:yes /r:no /l:s /rs:no /hc:on


Cet exemple crée une sauvegarde normale du partage distant \\iggy-multi\c$ et le nomme « Tache 1 ». Il extrait une bande du pool de médias Sauvegarde et nomme la bande « Sauvegarde ligne de commandes 1 ». Vous pouvez remplacer « Fonctionnalités ligne de commandes » dans la commande par la description réelle de votre sauvegarde. Cette sauvegarde est vérifiée une fois que l'opération de sauvegarde est terminée. Son accès n'est pas limité au propriétaire ou à l'administrateur et le niveau d'enregistrement est défini sur « résumé uniquement ». Les données de stockage étendu ne sont pas sauvegardées, et la compression matérielle est activée.

ntbackup backup d:\ /j « Tache 2 » /a /t « Sauvegarde ligne de commandes 1 » /m copy


Cet exemple génère une sauvegarde copie du lecteur local D:\ et nomme cette sauvegarde « Tache 2 ». Les fichiers et dossiers sauvegardés sont ajoutés à la bande nommée la « Sauvegarde ligne de commande 1 ».

ntbackup backup « @C:\Program Files\Windows NT\ntbackup\data\Ligne_commande.bks » /j « Tache 3 » /t « Sauvegarde ligne de commande 1 » /n « Sauvegarde ligne de commande 2 »


Cet exemple génère le type de sauvegarde spécifié dans la version graphique du programme de sauvegarde. Pour spécifier les fichiers à sauvegarder, cet exemple utilise le fichier de sélection de sauvegarde « Ligne_commande.bks » situé dans le dossier C:\Program Files\Windows NT\Ntbackup\Data. L'opération de sauvegarde est nommée « Tache 3 ». Il remplace la bande nommée « Sauvegarde ligne de commande 1 » par le nouveau nom « Sauvegarde ligne de commande 2 ».

Cette ligne de commande : backup « @C:\Program Files\Windows NT\ntbackup\data\Ligne_commande.bks » permet d'ouvrir la version graphique en utilisant le fichier .bks créé lors de la mise en place de la sauvegarde par NTBackup...

Attention: ces exemples sont valables pour une sauvegarde dans un répertoire sur un disque dur, une clé usb, etc... Mais cela est différent avec un lecteur de bande comme les DAT ou ULTrium.
L’homme par son égoïsme trop peu clairvoyant pour ses propres intérêts, par son penchant à jouir de tout ce qui est à sa disposition, en un mot par son insouciance pour l’avenir et pour ses semblables, semble travailler à l’anéantissement de ses moyens de conservation et à la destruction même de sa propre espèce.

Avatar de l’utilisateur
claudius
Messages : 85
Enregistré le : Jeu 17 Nov 2011 21:55

lignes de commande Ntbackup de Windows Serveur 2003 sur band

Messagepar claudius » Sam 7 Jan 2012 22:30

Voici un résume de ces lignes de commande qui ne sont pas évidentes au premier abord :ugeek::

ntbackup backup [systemstate] "@Fichier.bks" /J {"Nom_Tâche"} [/P {"Nom_Pool"}] [/G {"Nom_GUID"}] [/T { "Nom_Bande"}] [/N {"Nom_Média"}] [/F {"Nom_Fichier"}] [/D {"Description"}] [/DS {"Nom_Serveur"}] [/IS {"Nom_Serveur"}] [/A] [/V:{yes | no}] [/R:{yes | no}] [/L:{f | s | n}] [/M {Type_Sauvegarde}] [/RS:{yes | no}] [/HC:{on | off}] [/SNAP:{on | off}]


systemstate : si ce commutateur est ajouté, les données d'état du système sont sauvegardées.
@Fichier.bks : spécifie un nom de fichier de sélection de sauvegarde qui contient les informations concernant les fichiers et les répertoires à sauvegarder.
/J {"Nom_Tâche"} : indique le nom de tâche à utiliser dans le rapport de sauvegarde.
/P {"Nom_Média"} : indique le pool de médias contenant le média à utiliser. Lorsque ce paramètre est sélectionné, les commutateurs /A, /G, /F et /T ne sont pas disponibles.
/G {"Nom_GUID"} : remplace les données sur la bande ou ajoute de nouvelles données. Ne l'utilisez pas avec le commutateur /P.
/T {"Nom_Bande"} : idem que précédemment.
/N {"Nom_Média"} : Indique le nouveau nom de bande. Ce commutateur ne doit pas être utilisé avec /A.
/F {"Nom_Fichier"} : indique le chemin d'accès et le nom de fichier logiques. Les commutateurs suivants ne doivent pas être utilisés avec ceux-ci : /P /G /T.
/D {"Description"} : attribue un libellé à chaque jeu de sauvegarde.
/DS {"Nom_Serveur"} : sauvegarde le fichier de service d'annuaire du serveur Microsoft Exchange Server spécifié.
/IS {"Nom_Serveur"} : sauvegarde le fichier de banque d'informations du serveur Microsoft Exchange Server spécifié.
/A : Ajoute les données. Les commutateurs /C ou /T doivent être aussi utilisés. Il est incompatible avec le commutateur /P.
/V:{yes | no} : vérifie ou non les données une fois la sauvegarde achevée.
/R:{yes | no} : restreint ou non l'accès à la bande au propriétaire ou aux membres du groupe des administrateurs.
/L:{f | s | n} : Indique le type de fichier journal qui sera généré : f=complet, s=résumé, n=pas de fichier journal créé.
/M {Type_Sauvegarde} : indique le type de sauvegarde : normale, par duplication, différentielle, incrémentielle ou quotidienne.

Information : Les programmes de sauvegardes se basent sur l'attribut d'archivage. Il sera toujours indiqué que tel fichier a été modifié et qu'il doit être sauvegardé à nouveau. Lorsque qu'un fichier précédemment sauvegardé a été modifié, l'attribut d'archivage est automatiquement attribué. Ainsi, pendant le processus de sauvegarde suivant, le programme ne sauvegardera que les fichiers possédant l'attribut "Archive". Les cinq types de sauvegarde sont les suivants :
Lors d'une sauvegarde normale, tous les fichiers et dossiers sélectionnés sont sauvegardés, sans tenir compte des attributs d'archivage.
Lors d'une sauvegarde incrémentielle, ne sont sauvegardés que les fichiers ayant été modifiés depuis la dernière sauvegarde normale ou incrémentielle.
Une sauvegarde différentielle est identique à une sauvegarde incrémentielle à l'exception près que les attributs d'archivage des fichiers ne sont pas réinitialisé après la sauvegarde.
Une sauvegarde quotidienne ne sauvegarde que les fichiers ayant été modifiés dans la journée, sans réinitialiser les attributs de sauvegarde.
Lors d'une sauvegarde par copie, tous les fichiers et dossiers dont sauvegardés, comme lors d'une sauvegarde normale, mais les attributs d' archivage ne sont pas modifiés.

/RS:{yes | no} : enregistre ou non les fichiers de données migrées dans le stockage étendu.
Le stockage étendue est une application utilisée pour déplacer automatiquement du stockage local vers le stockage étendu des fichiers peu utilisés. Les fichiers distants sont automatiquement rappelés à la demande de l'utilisateur lorsque le fichier est ouvert.
/HC:{on | off} : utilise si possible, la compression matérielle sur le lecteur de bande.
/SNAP:{on | off} : indique si la sauvegarde doit utiliser un cliché instantané du volume.
/M {TypeSauvegarde} : indique le type de sauvegarde. Il doit s'agir de l'un des types suivants : normale, par duplication, différentielle, incrémentielle ou quotidienne.
Il y a une manière très simple de générer de manière simple un script :
1) Cliquez sur Démarrer/Exécuter puis saisissez : ntbackup
2) Cliquez sur le bouton Assistant Sauvegarde (Avancé).
Les autres boutons vous permettent de lancer le processus de restauration ou de créer une disquette de récupération avancée.
3) Quelque soit les options que vous choisirez cliquez trois fois sur le bouton Suivant.
4) Cliquez sur le bouton Options avancées...
5) À la question "Quand voulez-vous exécuter la sauvegarde ?", cliquez sur le bouton radio Ultérieurement.
6) Dans la zone de texte Nom de la tâche saisissez un nom facilement mémorisable.
7) Laissez-vous guider pour la suite de la procédure.
8) Une fois l'assistant fermé lancez l'Explorateur et ouvrez \Windows\Task.
9) Avec le bouton droit de la souris, cliquez sur le nom du fichier .job que vous avez juste avant défini puis cliquez sur Propriétés.
10) Il vous suffit de faire un copier-coller du contenu de la zone de texte Exécuter.

Voici les manip à utiliser pour sauvegarder sur un lecteur de bande ULtrium ou DAT:

Pour préparer des bandes à utiliser avec NTBackup, lisez ce qui suit. Cette opération écrit une nouvelle " étiquette de média libre " sur la bande et permet aux sauvegardes sans assistance de l'utiliser sans générer d'invite. Pour désallouer et préparer un média dans RSM :

1. Insérez le média dans le lecteur de bande que vous voulez désallouer et préparer.

2. Dans Gestion de l'ordinateur, développez Stockage, Média amovible, puis Emplacements physiques.

3. Localisez l'entrée pour le lecteur de bande, cliquez avec le bouton droit sur le périphérique, puis cliquez sur Inventaire.

4. Une fois que l'inventaire est terminé, cliquez sur l'icône Média sous le lecteur de bande. Le média à bande est affiché dans le volet de droite.

5. Cliquez avec le bouton droit sur le média que vous voulez désallouer, pointez sur Toutes les tâches, puis cliquez sur Désallouer.

6. Lorsque vous recevez les invites suivantes, cliquez sur Oui à chaque fois :

- Confirmer la désallocation du média
La désallocation du média sans prévenir l'application propriétaire peut provoquer des pertes de données sur le média.
Voulez-vous vraiment désallouer les éléments sélectionnés ?
OUI NON

- Confirmer la désallocation du média
Voulez-vous vraiment désallouer " nom_bande " ?
OUI NON

Cliquez avec le bouton droit sur le média que vous venez de désallouer, puis cliquez sur Préparer.

Lorsque vous recevez les invites suivantes, cliquez sur Oui à chaque fois :

- Confirmer la préparation du média
Cette opération détruira les données sur le média et le déplacera vers un pool de médias libres.

Voulez-vous vraiment écrire une étiquette de média libre sur le média sélectionné ?
OUI NON

- Confirmer la préparation du média
Voulez-vous vraiment écrire une étiquette de média libre sur " nom_bande " ?
OUI NON

Une fois la préparation terminée, le média est prêt à être utilisé pour les sauvegardes programmées.

Si vous voulez préparer d'autres médias, utilisez l'Assistant Éjection de média pour éjecter le média que vous venez de préparer, puis répétez la procédure pour chaque média à préparer.


LTO Ultrium est le nom du lecteur de bande se trouvant dans NTBackup. Cela peut être "bande 4mm" pour les DAT par exemple...

backup "@c:\windows\system32\NTBACKUP.EXE backup "@%1" /n "%2-%DateComplete%" /d "%2-%DateComplete%" /v:no /r:no /rs:no /hc:on /m normal /j "%2-%DateComplete%" /l:f /p "LTO Ultrium"



J'essaierai d'être encore plus précis en plaçant des images. A bientôt...
L’homme par son égoïsme trop peu clairvoyant pour ses propres intérêts, par son penchant à jouir de tout ce qui est à sa disposition, en un mot par son insouciance pour l’avenir et pour ses semblables, semble travailler à l’anéantissement de ses moyens de conservation et à la destruction même de sa propre espèce.